En 2018, je me choisis

/ mars 9, 2018/ Articles, Témoignages

Pourquoi 2018, me diras-tu ? Parce que vaux mieux tard que jamais. La fin de l’année 2017 a été très difficile pour moi sur plusieurs plans de ma vie. Deuxième opération à cœur ouvert pour ma cocotte de 4 ans, l’hospitalisation et la par la suite la mort de mon grand-père (mon héros), mon entreprise qui en a pris un coup, car je manquais de temps et l’épuisement de mes proches. J’ai eu mal, j’ai vécu beaucoup d’anxiété et surtout j’ai prié pour que la vie soit douce pour moi par la suite.

C’est à bout de souffle que j’ai débuté l’année 2018.

Comme d’habitude, j’ai fait le bilan de l’année qui venait de se terminer. J’ai évalué les moments positifs et les moments négatifs. J’aime beaucoup faire cet exercice. Cela me permet de constater à quel point j’ai évolué ou non. 2016 a été une année de remises en question. J’ai 36 ans. Est-ce que je fais ce que j’aime ? Est-ce que je m’écoute (en fait, je n’ai pas eu le choix, je suis tombé en dépression en mars 2017) ? Est-ce que je suis assez disponible mentalement et physiquement pour mes proches ? Les réponses ont toutes été un gros non. Donc, un changement doit s’imposer pis vite.

Après ma dépression de mars 2017, la vie s’est chargée de moi. Mon corps était à plat. L’anxiété était dans le tapis. Un long processus de changement s’opéra tout au long de cette fameuse année 2017. J’allais enfin travailler pour moi. Oui, oui, pour moi. Travailler dans le sens : avoir une entreprise.

L’idée m’est venue en écrivant

Je suis anxieuse, je souffre d’un trouble de personnalité limite et je suis phobique. Beau mélange ça, hein ? Un matin du mois d’avril, j’ai eu le goût d’écrire ce que c’est d’être anxieuse. Simplement pour me libérer. Pour enfin sortir du garde-robe comme on dit. Je n’aurais jamais imaginé recevoir autant de beaux messages d’encouragements. J’en ai eu les larmes aux yeux ! Ça fait donc ben du bien de se livrer comme ça ! C’est ce qui m’a poussé à continuer d’écrire. Et maintenant presque un an plus tard, 55 textes plus tard, plusieurs collaborations plus tard et plein de beaux projets plus tard, La fille et son anxiété est une véritable entreprise.

Je me choisis en 2018

Je suis sur la bonne voie. L’année s’annonce franchement bien puis nous en sommes qu’au début. J’ai réalisé que c’est se choisissant que nous pouvons mieux grandir. Que c’est en se choisissant que la vie nous mène exactement où nous devons aller ! Que de ce choisir, c’est en fait ce faire le plus beau des cadeaux.

Pour être meilleure maman, je me choisis. Pour être une meilleure conjointe, je me choisis. Pour être une meilleure amie, je me choisis aussi. Tout débute par moi. Se choisir, c’est choisir le bonheur tous les jours. En passant, ne t’inquiète pas, je ne vis pas dans un monde de licornes. Je sais très bien que la vie peut être difficile. Mais j’ai choisi de voir le positif de chaque chose qui m’arrive. D’accepter ce que l’univers m’envoie et d’avancer dans l’épreuve. Une journée à la fois, minute par minute.

J’ai bientôt 38 ans. Cela m’aura pris tout ce temps-là pour comprendre. Vaux mieux tard que jamais. En 2018, je me choisis.

Ambassadrice A. Loiselle – filleetsonanxiete.com